01/03/2017 Blog 0
résoudre les problèmes de fuite de chasse d’eau

Certaines circonstances vous obligent à résoudre vos soucis d’entretien sans l’assistance d’un plombier. Au travers de simples méthodes, apprenez les bonnes pratiques de plomberie. Au travers la lecture de notre blog, vous découvrirez aussi comment installer vos équipements plomberie par vous-même.

identification de fuite : comment faire ?

Une canalisation qui fuit se traduit forcément par une hausse anormale de la facture d’eau par rapport à votre moyenne de consommation. Cela signale la présence d’une fuite au niveau de votre système de canalisation, tuyauterie et/ou raccord.

Repérer la source d’ une fuite, c’est facile. Commencez par fermer le compteur ; attendez au moins 12 à 24 heures.

Aidez-vous d’une calculatrice, d’un morceau de papier, d’un stylo ou simplement de votre Smartphone pour noter ce qui apparaît sur le compteur juste au moment de sa fermeture et aussi lors de la remise en marche. Calculez la différence pour faire ressortir l’écart entre les deux chiffres et vous connaîtrez la quantité exacte d’eau ayant échappé de votre système de canalisation :

  • Commencez par freiner l’alimentation en eau depuis votre robinet principal localisé en aval de votre compteur. Attendez 12 à vingt quatre heure avant de le remettre en marche .
  • Lisez attentivement le compteur , relevez ce qui est écrit dessus ! . L’indication en mètre cube ; c’est la quantité totale d’eau que vous avez consommé. Vous constaterez facilement les unités en hectolitres, daL et litres juste à droite de la virgule. Après avoir rouvert le compteur, notez une seconde fois ce qui apparaît sur le compteur au bout de douze à vingt quatre h puis calculez l’ écart entre les deux chiffres pour connaître précisément combien d’eau vous avez perdu.
  • Reprenez votre bloc-note et stylo ; notez de nouveau ce qui est affiché sur le compteur d’eau après l’avoir rouvert . Faites tourner le robinet pour laisser circuler l’eau sans perdre votre compteur de vue . Si le compteur continue à tourner, c’est qu’il y a forcément une fuite quelque part. Arrêtez le compteur une fois de plus pour noter le résultat final. Ca y est, vous avez consigné sur bloc-papier ce que votre compteur d’eau a révélé ; il est temps de confronter les chiffres et de calculer l’écart pour connaître la valeur exacte de perte de volume d’eau. Le débit réel de fuite de système plomberie peut être obtenu en divisant le chiffre obtenu par le nombre d’heures pendant lesquelles vous avez fermé votre compteur.
  • Une fois tous les éléments d’informations réunis : présence de fuite , débit et volume exact de fuite d’eau… Vous pouvez dès lors inspecter toutes vos installations et robinets à problèmes pour combler la fuite.

Conseils indispensables pour en finir avec les problèmes de fuite d’eau

Un problème de fuite vous dites ? Il s’agit là forcément d’un raccord ou d’un tuyau en état de défectuosité.

  • Quel produit de comblage choisir pour son tuyau fuyant en Cu

Pour colmater un tuyau en cuivre , servez-vous d’un ruban adhésif spécial « autoamalgamant » ou mastic bi-composant adhésif et durcisseur.

  • Comment réparer son raccord fuyant ?

Remplacez carrément de joint quand la fuite réside au niveau d’un raccord.

  • Colmater une fuite d’eau sur un tuyau en Cu à l’aide d’un mastic :

Procédez d’abord au ponçage de la conduite. Prenez un chiffon et commencez par sécher la zone fuyante puis, décapez délicatement le tuyau sur une surface à peu près plus large que la fuite. Ceci vous permettra d’accrocher facilement le produit.

Pour parfaire son polissage, il faudra utiliser une laine d’acier fine, un morceau de toile émeri fine ou une brosse métallique Tranchez le mastic en premier etmodelez- le. Répétez l’action jusqu’à obtention d’ un mélange de produit homogène et collant . Le mastic peut être appliqué sur la conduite dès lors qu’il sera prêt. Aplatissez manuellement la sphère sur la zone de fuite initialement abrasée . Assurez-vous-en la parfaite adhérence. Attendez quelques heures, le temps que le produit sèche, adhère à la zone fuyante et en assure le colmatage.

  • Colmater une fuite au niveau d’un tuyau en cuivre avec du ruban :

Commencez par nettoyer et par poncer le tuyau ; séchez la zone avec du chiffon ou à l’aide un sèche-cheveux. Préparez la bande et pour pouvoir l’appliquer ensuite sur la conduite fuyante .

Fuite sur tuyauterie

Votre raccord manifeste une fuite ?

  • Si votre bague en PVC manifeste une fuite c’est qu’elle nécessite forcément d’être remplacée. Si ce n’est pas encore le cas, une simple opération de resserrage permettra de pallier le problème. Quand celui-ci persiste, vérifiez au niveau du joint et replacez- le. Si le résultat est le même, remplacez-le carrément.

Colmatage antifuite : quelle solution choisir pour sa tuyauterie enCu

Défectuosité de tuyaux résultant d’ un choc direct, gel de tuyauterie , vice de fabrication, mauvaise qualité de soudage , micro-vibration, effet coup bélier… sont susceptibles de provoquer une fuite d’eau . A chaque problème doit correspondre la solution adéquate : un ruban adhésif autoamalgamant ou un mastic bi-composant pour obturer les fuites les moins importantes ; montage d’un nouveau raccord pour le cas d’un gros jet de fuite par exemple .

  • Mastic bicomposant antifuite durcisseur :

Le mastic antifuite est disponible en barres ou tablettes minidoses, se compose de deux éléments séparés : adhésif et durcisseur . Pour réparer une fuite avec, il vous faudra le malaxer avec les doigts et de l’appliquer sur la partie fuyante de votre tuyau en cuivre après l’avoir préalablement abrasé.

  • Ruban adhésif autoamalgamant antifuite :

A la différence d’un ruban adhésif électricien et de tout autre type de bandes adhésives d’ailleurs,, le ruban antifuite est autoamalgamant. Il est specialement conçu pour le calfeutrage d’une fuite d’eau ; se fond avec le tuyau pour en consolider le colmatage .

Fuite sur tuyauterie en PVC : ce qu’il faut faire quand le plombier n’est pas disponible

  1. Fermez votre principal système d’alimentation en eau

Le compteur a été fermé , il vous faudra aussi vérifier au niveau de l’alimentation et faire en sortes qu’aucune eau ne réussisse à traverser la partie endommagée de votre système de canalisation.

  1. marquez les zones de la partie défectueuse du tuyau PVC avant de la découper

L’opération commence par le balisage de part et d’autre de la partie altérée de votre tuyau en PVC. Une fois cela fait, procédez immédiatement à la découpe avec une scie égoïne, une scie à guichet ou une scie à métaux.

  1. Limez les éléments résiduels :

Préférez le petit couteau, le papier abrasif ou le cutter à l’ébavureur classique !

  1. Maintenant, passez tout de suite au nettoyage des zones de contact :

Servez-vous d’ une feuille essuie-tout baignée d’alcool pour dégraisser les manchons et les extrémités restantes de la conduite sur une échelle de 3 à 5 cm . Employez un détergent habituel pour ce faire ! .

  1. Il est temps pour vous maintenant d’effectuer le dégel des zones de contact :

Afin de garantir une bonne adhérence à la colle , il vous faudra le faire.

  1. Les éléments de tuyau à échanger une fois groupés : Il vous faudra les calibrer

Avant de retirer la partie défectueuse mesurez- la d’abord . Retirez donc un centimètre de la longueur ainsi obtenue.

  1. Maintenant place au découpage du nouveau morceau de tuyau :

Préparez votre tube de remplacement , intégrez- le délicatement dans les mâchoires d’un établi pliant. Repérez la longueur des zones à découper avec un marqueur . Prenez votre scie à métaux, scie égoïne ou scie à guichet et puis, commencez par scinder le nouveau tube . Après l’avoir fait , ébavurez- en les surfaces de contacts.

  1. Préparez-en l’assemblage :

Avant d’intégrer le nouveau tronçon à votre tuyauterie, il vous faudra écarter délicatement l’une des sections de conduite restantes . Les colliers qui retiennent la partie la plus courte doivent être dénouées pour la séparer du mur.

  1. Consolidez la fixation de votre tuyauterie raccordée par collage des surfaces de contacts :

Appliquez la colle sur les surfaces dégelées soit à l’intérieur des manchons, ou bien à l’extrémité du tube et des sections de la conduite d’origine.

  1. Manchons et tubes doivent être connectés :

Pour terminer, il ne vous reste plus qu’à relier manchons et tubes. Faites alors introduire les manchons aux bouts du nouveau tube , sans les faire tourner. Le tube de rechange doit être ensuite enfilé de part et d’autre de chaque côté.

recommandations pratiques pour le Remplacement d’une chasse d’eau

Avant de songer au remplacement d’ une chasse d’eau, assurez-vous que le robinet d’arrivée d’eau se trouvant sur l’un des deux côtés du réservoir soit bien fermé. Tirez la chasse d’eau ensuite pour la vider.

  1. Le démontage d’une chasse d’eau passe d’abord par le détachage du couvercle !

Pour le démontage d’une chasse d’eau tirette, il faut la dévisser simplement. Pour désinstaller une vieille chasse d’eau pressoir, dénouez le fil la liant au mécanisme de vidage.

  1. Et c’est maintenant qu’il vous faudra vous débarrasser de l’ancienne chasse d’eau :

Enlevez également du réservoir le corps du mécanisme de l’ancienne chasse d’eau en tournant à un quart de tour dans le sens opposé de l’aiguille d’une montre.

  1. Le joint doit être enlevé du réservoir des toilettes pour permettre l’installation de votre nouvelle chasse d’eau :

Les écrous qui assurent la fermeture du réservoir des toilettes sur la cuvette doivent être démontés. Il vous faudra alors les dévisser ! Retirez ensuite les vis par le haut. Après l’avoir désinstallé retirez le réservoir et placez-le . Le soin d’étanchéité usé doit être enlevé à son tour. Servez-vous d’ une clé spécifique pour ce faire.

  1. L’installation d’une nouvelle chasse d’eau passe toujours par le replacement du réservoir sur la cuvette :

La céramique doit être nettoyée en premier. Remontez le réservoir ensuite ! Vissez-en le fond. Faites de même avec l’écrou du système de fixation de la chasse d’eau neuve mais cette-fois à l’aide d’ une clef spéciale. Maintenant place à l’installation du nouveau joint mousse. Une fois cela terminé , la rondelle conique doit être insérée au vis de fixation du réservoir. Le vis de fixation doit être inséré en dernier ; serrez les écrous.

  1. Restaurez le robinet et le flotteur :

Préparez un joint à coulisser sur le pas de vis du robinet flotteur. Introduisez ensuite ce pas de vis dans son trou. Dès lors que ce sera fait , renforcez l’écrou de fixation du flotteur et puis, montez le joint fibre dans l’écrou du robinet. A l’aide d’ une clé adaptée , vous pouvez serrer l’écrou et maintenir le robinet en même temps . .

  1. Posez la nouvelle chasse d’eau :

La hauteur du nouveau mécanisme de chasse doit parfaitement s’ajuster à la taille du réservoir. Il vous faudra par la suite monter le mécanisme tout au fond du réservoir, notamment sur sa base. La fixation s’opère par rotation manuelle tournant à 90° dans le sens de l’aiguille d’une montre.

Détartrer une chauffe-eau sans plombier, c’est possible en 5 démarches

  1. Eteignez puis débranchez le chauffe-eau:

Éteignez le disjoncteur général et retirez le fusible correspondant à votre chauffe-eau.

  1. Le chauffe-eau électrique est prêt au nettoyage après avoir été désactivé et débranché

Faire une vidange n’est pas nécessaire pour un chauffe-eau stéatite. Pour celui d’un chauffe-eau à résistance thermoplongée au contraire, la cuve du chauffe-eau doit être totalement vidangée.

  1. Après avoir vidangé le chauffe-eau électrique, retirez la résistance !

Démontez la résistance après avoir opéré la vidange de votre chauffe-eau électrique . Commencez par démonter la résistance sous le capot de protection. Pour ce faire, dévisser le capot en premier.

  1. Purifiez- la :

Pour laver la résistance, servez-vous simplement d’ un détartrant commercial. Laissez seulement immerger la résistance pendant quelques heures ; astiquez à l’aide d’une brosse métallique ; rincez délicatement à l’eau chaude.

  1. Avant de réactiver le chauffe-eau , pensez à replacer la platine

Pour le cas d’un chauffe-eau à résistance thermoplongée, restaurez la platine tout simplement. Pour celui d’un chauffe-eau à résistance en stéatite, il faudra remonter le fourreau sur la résistance et replacer cette dernière dans la cuve. Remplissez-la avant de réactiver votre chauffe-eau.